Gouvernement du Manitoba
Manitoba

Éducation artistique

Au sujet de la bannière...

Danse

Glossaire (maternelle à la 8e année)


A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Abduction (une)  : déplacer une partie du corps en l'éloignant du centre du corps.

Adduction (une)  : déplacer une partie du corps en la rapprochant du centre du corps.

Alignement (un) : positionnement adéquat du bas du corps, du torse, de la ceinture thoracique, des bras, du cou et de la tête sur une même ligne.

Appel (un) et réaction (une)  : forme chorégraphique séquentielle dans laquelle un danseur « fait un appel » ou exécute une phrase de danse à laquelle un autre danseur ou groupe « réagit » en exécutant la même phrase ou une phrase différente, mais connexe.

Avant-scène (une)  : partie avant de la scène où les danseurs se déplacent vers l'auditoire.


Balancement : mouvement circulaire ou pendulaire exécuté par tout le corps, ou par le torse supérieur ou inférieur, la tête, les bras ou les jambes autour d’une base fixe. Le balancement peut être effectué en position assise, couchée, debout ou à genoux et implique le transfert de poids (avant-arrière, côté à côté, haut-bas).

Bondir  : mouvement de locomotion de base impliquant le transfert du poids d'un pied à l'autre, avec une longue période de suspension.


Cadre de la scène (un)  : extension de la scène dans la partie réservée à l'auditoire.

Canon ou mouvement en canon (un)  : forme chorégraphique chevauchée dans laquelle deux ou plusieurs danseurs ou groupes de danseurs imitent une séquence de danse après un intervalle donné (p. ex. : 8 mesures).

Centre de scène (un)  : partie centrale de la scène.

Circumduction (une)  : mouvement circulaire conique d'une partie du corps.

Climax (un) : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel on crée des points forts dans une danse.

Coda (une): conclusion ou finale d'une danse chorégraphiée.

Contraste (un) : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel on utilise ou juxtapose des mouvements différents afin de maintenir l'intérêt pour une danse.

Côté cour (le)  : portion de la scène située à la gauche du danseur qui fait face à l'auditoire.

Côté jardin (le)  : portion de la scène située à la droite du danseur qui fait face à l'auditoire.

Coulisse (une)  : espace hors scène situé des deux côtés de la scène, généralement munis de châssis pour masquer les danseurs à la vue de l'auditoire.

Courir  : mouvement de locomotion de base qui consiste à transférer le poids d'un pied sur l'autre, avec une brève période sans appui au sol.

Retour au haut de la page


Dancescape  : forme chorégraphique utilisée pour créer une atmosphère ou un environnement particulier.

Découverte spontanée (une) : intuition imaginative et productive qui survient spontanément et contribue à résoudre des difficultés de création.

Déroulement (un) : progression continue et diffusée de la musique. En danse, le déroulement est la manière dont le poids ou la force est maîtrisé (restreint) ou non (libre) pendant la progression d'un mouvement.

Directions : sous-élément de l'espace relatif au déplacement dans six directions : le haut, le bas, l'avant, l'arrière, la droite et la gauche.

Dynamique (une) : force ou poids général d'un mouvement.

Retour au haut de la page


Efforts de base de Laban : qualité de mouvement créée en combinant trois facteurs : temps, poids et espace. Les huit efforts de base sont flotter, tapoter, glisser, presser, fouetter, frapper, tordre et taper.

Entrée (une) : partie de la scène que les danseurs utilisent pour entrer sur scène ou en sortir.

Équilibre (un) : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel on maintient un juste rapport entre les parties d'une danse.

Espace (un) : élément de la danse qui englobe les sous-éléments suivants : niveau, direction, tracé, plan et ampleur. L'espace est le médium du mouvement et détermine le lieu où le corps peut bouger.

Espace général (un)  : zone entourant l'espace personnel d'un danseur dans lequel il peut se déplacer et qu'il peut partager avec d'autres danseurs.

Espace négatif (un) : portion d'espace vide entourant la forme du corps d'un danseur.

Espace personnel (un) : zone entourant immédiatement le corps, dans laquelle le danseur peut s'étirer dans toutes les directions et sur tous les niveaux sans toucher d'autres danseurs ou des objets.

Espace positif (un) : portion de l'espace occupée par la forme du corps d'un danseur.

Extension (une)  : mouvement d'étirement par lequel on augmente l'angle d'une articulation entre deux os.

Retour au haut de la page


Facteur lié au mouvement (un) : moyens d'expression exécutés en combinaison pour exprimer la qualité d'un mouvement. Les quatre facteurs liés au mouvement sont le poids (léger, fort), le temps (soudain, maintenu), l'espace (direct, indirect) et le flux (restreint, libre).

Flexion (une)  : mouvement par lequel on diminue l'angle d'une articulation entre deux os.

Flotter  : effort de base créé en combinant l'utilisation maintenue du temps, une force légère et l'utilisation directe de l'espace.

Forme à contre-mouvements multiples (une)  : forme chorégraphique chevauchée dans laquelle plusieurs séquences de mouvements, ou thèmes, sont exécutées en se chevauchant l'une l'autre, comme dans un canon ou une fugue en trois ou quatre parties.

Forme binaire (AB) (une)  : forme chorégraphique séquentielle comportant deux parties distinctes, et dans laquelle un thème (A) est suivi par un thème contrastant, mais connexe (B).

Forme chorégraphique (une) : modèle ou structure servant à composer des danses qui présentent des formes unifiées et cohérentes.

Forme de danse (une) : manière distinctive d'exécuter et de créer une danse, comme la danse folklorique, le hip-hop, la danse moderne, la danse jazz, le ballet, les claquettes ou la danse aérobique.

Forme du corps (une)  : forme visuelle créée dans l'espace par le corps en déplacement ou immobile. Les formes du corps sont généralement classées parmi les catégories droites, courbes et torsions.

Forme ternaire (ABA) (une)  : forme chorégraphique séquentielle comportant trois parties distinctes, dans laquelle un thème (A) est suivi par un thème contrastant, mais connexe (B), et qui se termine par une reprise du thème (A).

Fouetter  : effort de base créé en combinant l'utilisation soudaine du temps, une grande force et l'utilisation indirecte et souple de l'espace.

Frapper  : effort de base créé en combinant l'utilisation soudaine du temps, une grande force et l'utilisation directe de l'espace.

Fugue (une)  : forme chorégraphique chevauchée dans laquelle le thème est introduit, puis prolongé et développé par d'autres danseurs après un intervalle donné. La fugue est semblable au canon, mais utilise une combinaison plus complexe de contre-mouvements.

Retour au haut de la page


Galop (un)  : combinaison de course (bonds) et de marche exécutée avec le même pied dominant, sur un rythme à trois temps irrégulier.

Genre (un) : grande catégorie de formes de danse, p. ex. : créative, récréative, concert ou conditionnement physique.

Geste (un) : moyen d'expression utilisé pour communiquer caractère, idées et sensations au moyen du corps.

Glissade (une)  : combinaison d'un bond et de la marche exécutée vers les côtés, toujours avec le même pied dominant, sur un rythme à trois temps irrégulier.

Glisser  : effort de base créé en combinant l'utilisation maintenue du temps, une force légère et l'utilisation directe de l'espace.

Grapevine  : alternance de marche ou de course sur les côtés et de marche ou de course vers l'avant ou l'arrière.

Retour au haut de la page


Harmonie (une) : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel les parties d'une danse se marient l'une à l'autre et composent un ensemble cohérent.

Retour au haut de la page


Improvisation (une) : le fait de danser spontanément avec l'intention d'explorer.

Introduction (une) : ouverture d'une danse chorégraphiée.

Retour au haut de la page


Lointain (le)  : partie de la scène située à l'arrière où les danseurs reculent en s'éloignant de l'auditoire.

Retour au haut de la page


Marcher  : mouvement de locomotion de base qui consiste à transférer le poids d'un pied à l'autre en gardant un appui constant au sol.

Mesure (une) : séquence régulière de mesures accentuées (plus fortes) et non accentuées (plus faibles) généralement ressenties et entendues en groupes de deux, trois ou quatre.

Mouvement axial de base (un) : mouvement non locomoteur exécuté autour de l'axe du corps. Les quatre mouvements axiaux fondamentaux sont : flexion, étirement/extension, élan et torsion/rotation.

Mouvements de locomotion combinés simples : combinaison de mouvements de locomotion de base exécutés de manière naturelle sur un rythme irrégulier. Les trois mouvements de locomotion combinés simples sont le sautillement, le galop et la glissade.

Mouvement de locomotion de base (un) : mouvement avec déplacement dans l'espace à partir de la position debout exécuté de manière naturelle sur un rythme régulier. Les cinq mouvements de locomotion de base sont : la marche, la course, le bond, le saut et le saut à cloche-pied.

Mouvements du corps : façons dont le corps entier peut bouger et ce que le corps peut faire en se déplaçant ou en demeurant sur place.

Mouvement polyrythmique (un)  : deux mouvements rythmiques différents ou plus exécutés simultanément.

Mouvement vers l'extérieur (un) : déplacement en s'éloignant du centre de la scène.

Mouvement vers l'intérieur (un) : déplacement vers le centre de la scène.

Retour au haut de la page


Narration (ABCDE...) (une)  : forme de danse séquentielle comportant plusieurs parties distinctes, ou thèmes, et qui raconte une histoire.

Niveau (un)  : portion de l'espace que le danseur occupe par rapport au plancher; on compte trois niveaux : bas, moyen et haut.

Retour au haut de la page


Ostinato (un) : phrase de danse répétée, ou séquence.

Retour au haut de la page


Phrasé (un) : segmentation de la musique en « phrases », ou série de tons, dont le début et la fin sont clairement définis et dont les éléments ont un lien logique.

Phrase de danse (une) : série dont le début et la fin sont clairement définis et dont les mouvements ont un lien logique.

Plateau (un)  : partie de la scène réservée à la performance.

Polonaise (une)  : variation stylistique de la marche triplette des danses traditionnelles de la cour polonaise du 17e siècle.

Pose (une) : alignement des parties du corps pour assurer l'équilibre et la stabilité en position stationnaire ou en déplacement.

Posture (une) : façon dont un danseur se tient et place son corps.

Prance  : variation de la marche dans laquelle le transfert du poids d'un pied sur l'autre est plus rapide et la jambe levée plus haut.

Presser  : effort de base créé en combinant l'utilisation maintenue du temps, une grande force et l'utilisation directe de l'espace.

Proportion (une) : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel on recherche une relation efficace et constante entre les diverses parties de la danse.

Pulsation accentuée (une) : pulsation (temps) que l'on ressent et entend plus fort que les autres.

Pulsation régulière (une) : mesure qui sous-tend la musique à un rythme régulier, sans changement de tempo.

Retour au haut de la page


Qualités du mouvement : huit qualités de base définies par le théoricien du mouvement Rudolf Laban, qu'il a appelées « efforts ».

Quart de tour (un) : position du danseur à 45 degrés par rapport à l'auditoire.

Retour au haut de la page


Relation (une) : élément de la danse qui concerne le corps et les parties du corps du danseur et la façon dont il les déplace, par rapport aux autres parties du corps, aux autres danseurs, aux objets et à l'auditoire.

Relations complexes : relations difficiles où un danseur doit établir une relation avec de nombreux danseurs, comme lorsqu'un danseur se déplace en opposition à un groupe, ou lorsqu'un groupe nombreux se déplace à l'unisson avec des rubans.

Relation simple (une) : relation simple exécutée par un seul danseur ou entre partenaires, comme le déplacement d'une partie du corps vers une autre, ou des partenaires qui se déplacent à l'unisson.

Remue-méninges (un) : technique de groupe utilisée pour élargir la réflexion en générant et en recherchant diverses possibilités pour résoudre un problème de manière créative.

Répétition (une) : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel on répète des thèmes ou on les accentue pour assurer l'unité et la cohérence d'une danse et lui donner un caractère familier.

Représentation (une) : mouvement ou geste fondé sur des images « réelles ».

Rondo (ABACADA...) (un)  : forme chorégraphique séquentielle comprenant plusieurs parties distinctes où le thème (A) alterne avec des thèmes contrastants (B, C, D...) et est repris en conclusion (A).

Rotation (une)  : rotation d'un os sur son axe vers le centre ou l'extérieur du corps.

Rythme (un) : élément temporel de la musique comprenant les sous-éléments suivants : pulsation, mesure, durée et séquence rythmique.

Retour au haut de la page


Salle (une)  : partie de l'espace de spectacle réservée à l'auditoire.

Sauter  : mouvement de locomotion de base qui débute avec la projection du corps en l'air à l'aide des deux pieds et se termine avec la réception.

Sauter à cloche-pied  : mouvement de locomotion de base qui débute avec la projection du corps en l'air à l'aide d'un pied et se termine avec la réception sur le même pied.

Sautiller  : combinaison de la marche et du saut à cloche-pied exécutée d'un côté et de l'autre sur un rythme à trois temps irrégulier.

Schottische  : combinaison marche-marche-marche-saut à cloche-pied exécutée d'un côté et de l'autre sur un rythme régulier.

Sens de musicalité (un) : capacité du danseur d'entendre, de sentir et d'interpréter les éléments musicaux de manière juste et expressive avec son corps.

Séquence de danse (une) : ordre dans lequel une série de mouvements locomoteurs et non locomoteurs se déroulent.

Séquence et développement : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel on ordonne les parties d'une danse de manière logique et significative.

Séquence ostinato  : forme chorégraphique chevauchée dans laquelle une séquence de mouvements est répétée simultanément à une ou plusieurs autres séquences de mouvements.

Step-hop (un)  : combinaison de la marche et du saut à cloche-pied exécutée d'un côté et de l'autre sur un rythme régulier.

Style (un) : usage caractéristique des éléments de la danse pour produire des déplacements distinctifs qu'on associe à des artistes, des chorégraphes, des cultures ou des périodes historiques.

Surfaces (une) : limites continues qui divisent le corps en plans. On compte trois plans corporels : horizontal/transversal, frontal et médian/sagittal.

Syncopation (une) : effet rythmique spécial produit par des changements inattendus d'accent qui passe d'un temps fort à un temps faible.

Retour au haut de la page


Taper  : effort de base créé en combinant l'utilisation soudaine du temps, une force légère et l'utilisation indirecte et souple de l'espace.

Tapoter  : effort de base créé en combinant l'utilisation soudaine du temps, une force légère et l'utilisation directe de l'espace.

Techniques de danse : compétences nécessaires pour exécuter une danse de manière artistique et juste.

Tempo (un) : cadence ou vitesse générale de la musique ou du mouvement. Thème et variation (A1A2A3A4...) : forme chorégraphique séquentielle comportant plusieurs parties distinctes, dans laquelle un thème (A) est repris sous des formes modifiées (p. ex. : modification du style, du tempo, de la dynamique, de la qualité).

Thème et variation (A1A2A3A4…)  : forme chorégraphique séquentielle comportant plusieurs parties distinctes, dans laquelle un thème  (A) est repris sous des formes modifiées (p. ex., modification du style, du tempo, de la dynamique, de la qualité).

Tordre  : effort de base créé en combinant l'utilisation maintenue du temps, une grande force et l'utilisation indirecte et souple de l'espace.

Tracé (un)  : séquence composée de lignes droites et/ou courbes créée sur le sol ou dans l'air par le corps ou des parties du corps lorsque le danseur se déplace dans l'espace.

Traditions : danses d'une culture transmises au fil du temps d'une génération à l'autre.

Transition (une) : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel on cherche à passer de manière fluide d'une partie à l'autre afin d'assurer la continuité de la danse.

Triplette (une)  : combinaison de pas de marche ou de course exécutée en groupes de trois en alternant le pied dominant.

Retour au haut de la page


Unité (une) : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel on cherche à assurer la cohérence et le caractère complet d'une danse.

Retour au haut de la page


Variété (une) : principe d'esthétique appliqué en chorégraphie selon lequel on rend une danse intéressante en faisant appel à différents mouvements.

Retour au haut de la page