Gouvernement du Manitoba
Manitoba

Éducation artistique

Au sujet de la bannière...

Arts dramatiques

Glossaire (maternelle à la 8e année)



A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Arts dramatiques : Bien que les arts dramatiques puissent emprunter certains éléments du théâtre - comprendre son personnage, l'utilisation expressive de la voix, l'utilisation du corps pour exprimer les émotions, la tension, la mise en scène, etc. - l'objectif visé n'est pas la performance, mais plutôt l'approfondissement d'un concept ou d'une idée. Par exemple, les élèves peuvent mettre en scène dans leur salle de classe un événement qui a lieu en Nouvelle-France, mais l'intention serait d'utiliser le théâtre pour approfondir les sciences sociales.


Création collective (une) : œuvre théâtrale créée par un groupe en utilisant plusieurs approches généralement autour d'une grande idée ou d'un grand thème. On peut utiliser la poésie, la musique, les arts visuels et diverses formes d'art dramatique.


Décor (un) : un milieu créé pour rendre l'atmosphère de l'histoire contée. On peut utiliser de la musique, de l'éclairage, des objets significatifs, des chaises disposées d'une certaine manière, etc.


Élément théâtral (un) : outil qui permet de communiquer l'essence de la situation dramatique, p. ex. la voix, les gestes, le dialogue, le mouvement, la posture, la tension, le début, le problème et la résolution, la mise en scène, les costumes, le décor, la mise en place, le son, l'éclairage.

Élève dans un rôle (un) : élève qui interagit ou répond à des questions en personnage.

Expériences de jeu : expérience dramatique libre qui est naturelle pour les enfants qui ne bénéficient pas ou pratiquement pas de la direction d'un enseignant.


Farce (une) : comédie légère et loufoque illustrant une situation très peu probable et dont les personnages ont un jeu très exagéré pour faire rire.

Forme dramatique (une) : type d'expression théâtrale (improvisation, théâtre lu, tableau, mime, marionnette, lecture en chœur, etc.).

Retour au haut de la page


Histoire dramatisée (une) : une approche souple pour raconter de nouveau une histoire d'une manière dramatique. C'est souvent une improvisation; on peut utiliser un narrateur et des personnages peuvent faire du mime; le texte est à la troisième personne ou l'histoire peut être intégrée dans le dialogue.

Retour au haut de la page


Improvisation (une) : forme dramatique dans laquelle la situation dramatique est créée sans préparation, de manière spontanée; on peut l'utiliser pour rappeler une histoire sans utiliser de scénario.

Interrompre volontairement son scepticisme : situation dans laquelle le comédien laisse tomber son scepticisme et accepte les limites du médium et la situation improbable de la pièce. En d'autres mots, le comédien accepte temporairement la situation improbable comme étant réaliste, le temps de la pièce, et ce, à des fins de divertissement. Faire semblant.

Retour au haut de la page


Jeu de scène (un) : des actes, gestes, accessoires, etc. qui amplifient la personnalité du personnage.

Jeu dramatique (un) : jeu auquel un enseignant peut participer davantage comme dans le cas de « l'enseignant dans un rôle ». Cela peut également désigner le fait de jouer dans un centre de jeu propre à un thème qu'apprennent les enfants. L'enseignant peut inviter l'enfant à structurer une situation dramatique au sujet d'une histoire qu'ils lisent, comme l'histoire des trois ours.

Jeu symbolique (un) : situation dans laquelle les enfants font semblant, p. ex., jouent à la maman ou au pompier.

Retour au haut de la page


Lecture/récitation en chœur (une) : lecture à haute voix, à l'unison, d'un poème ou d'un texte par un groupe, sous la direction d'un leader; il peut y avoir des actions, divers tons et des élèves peuvent parler chacun à leur tour en assumant le rôle de leur personnage.

Retour au haut de la page


Marionnette (une) : forme dramatique dont les personnages sont des objets ou des figurines que l'on fait bouger avec la main ou à l'aide de ficelles ou de bâtons.

Mélodrame (un) : drame tragique à l'extrême dont les personnages sont stéréotypés et interprétés d'un ton exagéré.

Mime (un) : forme dramatique dans laquelle les personnages sont muets et silencieux. Les personnages communiquent le sens de la pièce par le jeu physique seulement.

Mise en place (la) : action d'orienter la position spatiale des comédiens.

Mise en scène (la) : action d'orienter le jeu des comédiens et l'interprétation de la pièce.

Monologue (un) : scène ou œuvre complète dans laquelle le comédien parle seul, en s'adressant à lui-même ou à la foule, sans toutefois s'attendre à une réponse.

Retour au haut de la page


Pantomime (la) : un acteur interprète une histoire en silence à l'aide de gestes, d'émotions, de mouvements, d'interactions et des attitudes qui en disent souvent plus long que la narration de l'histoire.

Personnage (un) : personne fictive figurant dans une situation dramatique. Un profil de personnages : expériences et antécédents du personnage; renseignements sur le personnage qui ne sont pas forcément explicites dans l'histoire même.

Raconter des histoires : forme dramatique qui consiste à raconter une histoire.

Radio théâtre (une) : un scénario créé pour être écouté et qui utilise la voix et des effets sonores pour rendre les actions et la situation.

Rôle (un) : fonction d'un comédien ou d'un personnage interprété par un comédien, que ce soit verbal ou non verbal.

Retour au haut de la page


Saynète (une) : pièce de théâtre de courte durée, souvent improvisée.

Situation dramatique (une) : expérience théâtrale. Il peut s'agir d'un extrait, d'une scène improvisée, d'un jeu de rôle, d'une œuvre de courte durée ou d'une pièce de théâtre complète.

Style dramatique (un) : style de la situation dramatique, p. ex., comédie, tragédie, mélodrame, western, vaudeville, commedia dell'arte

Retour au haut de la page


Tableau (un) : forme dramatique dans laquelle les comédiens se figent, comme pour prendre une photo. La scène peut reprendre ou ne pas reprendre par la suite.

Tension (une) : élément qui fait avancer la situation dramatique. Il s'agit de la quête des personnages. Elle peut prendre la forme d'un conflit à régler, d'un défi à entreprendre, d'un mystère à résoudre, etc.

Théâtre (un) : activité structurée qui fait appel à des compétences particulières (interprétation, rédaction de scripts, construction de décors, etc.) dans le but de présenter un spectacle.

Théâtre d'ombres (un) : forme dramatique créée en projetant des ombres derrière un écran. Un objet ou une personne est placé entre une source de lumière et l'écran pour créer une situation dramatique.

Théâtre lu (un) : une pièce lue dans laquelle les acteurs accordent une importance particulière à la voix; il peut comprendre des mouvements et peut être une représentation complète à lui seul.

Tradition dramatique (une) : formes et rituels dramatiques propres à une culture.

Retour au haut de la page