Gouvernement du Manitoba
Manitoba
« Les moments où les enfants peuvent moduler leurs émotions le mieux sont ceux où ils sont calmes mais concentrés et alertes; c’est alors qu’ils peuvent prêter attention; faire abstraction des distractions; contrôler leurs impulsions; soupeser les conséquences de leurs actes; comprendre ce que les autres sont en train de penser et de sentir, ainsi que les effets de leur propre comportement; ou encore faire preuve d’empathie envers les autres »
Stuart Shanker, Ph. D.

An Action Plan for Science Education in Manitoba

Éducation de la petite enfance

Pour les enseignants

Qu’est-ce que la recherche sur la petite enfance nous indique?

Les recherches sont sans équivoque : les enfants naissent prêts à apprendre et les premières années d’un enfant sont cruciales pour son développement tout au long de la vie. Aider les enfants à prendre un bon départ dans les premières années de leur vie a des effets positifs sur les familles, sur les collectivités et sur la province dans son ensemble. La recherche neuroscientifique récente reconnaît que le jeu est la façon naturelle des enfants d’apprendre. L’exploration, la réflexion, la résolution de problèmes et la communication verbale présentes dans le jeu influencent le développement cérébral des enfants.

Des recherches ont également démontré que l’apprentissage par le jeu favorise la réussite sociale, émotionnelle et scolaire.

Un enfant qui joue est un enfant qui apprend.

Il existe une valeur intrinsèque du jeu et de son lien avec l’apprentissage. Les éducateurs doivent planifier et mettre en place des occasions d’apprentissage stimulantes et dynamiques basées sur le jeu. (Conseil des ministres de l’Éducation, Canada, Déclaration du CMEC sur l’apprentissage par le jeu, 2012)

Étant donné l’importance du jeu pour le développement des enfants, quel est le rôle de l’enseignant dans une classe centrée sur le jeu? Comment mettre en application une pédagogie axée sur le jeu?

Les recherches actuelles confirment que les jeunes enfants ont autant besoin de jouer à des jeux qu’ils ont choisis, en présence d’enseignants engagés que de vivre des apprentissages expérientiels plus concentrés, sous la direction de leurs enseignants. À l’instar de nombreux experts en jeu, le ministère de l’Éducation du Manitoba recommande de 45 à 60 minutes de jeux choisis par les enfants par demi-journée au cours de l’année de maternelle.