Lignes directrices sur la bonne utilisation du masque dans les écoles

Révisé le 16 novembre 2020

Version imprimable ( 239 Ko)

Résumé des faits saillants

  • Le port du masque est quelque chose qui, s’ajoutant au respect des précautions sanitaires de base, peut aider à prévenir la propagation de la COVID-19 à d’autres personnes, surtout dans les lieux publics intérieurs où les règles de distanciation physique ne peuvent pas être respectées.
  • Les faits appuyant le port du masque non médical dans la communauté continuent d’évoluer.
  • Le port du masque, en soi, n’arrêtera pas la propagation de la COVID-19. Les gens doivent continuer à respecter d’importantes précautions sanitaires de base, y compris rester à la maison lorsqu’on est malade, et pratiquer le lavage approprié des mains, l’hygiène respiratoire et la distanciation physique.
  • Actuellement, le port du masque non médical est exigé dans les écoles pour les élèves de la 4e à la 12e année, ainsi que pour le personnel et les visiteurs lorsque la distanciation physique de deux mètres n’est pas possible.
  • Le masque est exigé dans les autobus scolaires pour les chauffeurs, les élèves et tout autre passager.
  • Les parents, les tuteurs ou les gardiens d’enfants choisiront si les élèves de la 3e année et moins porteront le masque lorsqu’ils seront à l’école.
  • Dans les classes à niveaux multiples, telles que les classes à niveaux multiples de 3e et 4e années, tous les élèves de la classe devraient porter le masque lorsque Ia distanciation physique de deux mètres n’est pas possible.
  • Savoir comment porter le masque est essentiel pour la sécurité de chacun. Un masque porté de manière inadéquate ne protégera pas les autres personnes des gouttelettes respiratoires et peut augmenter le risque pour celui qui le porte d’attraper une infection.
  • Les écoles auront des masques disponibles pour les personnes qui n’ont pas de masque ou qui ont oublié d’en apporter à l’école.

Pourquoi porter un masque non médical?

Le port du masque est quelque chose qui, en combinaison avec d’autres précautions sanitaires de base, peut aider à prévenir la propagation de la COVID-19 à d’autres personnes si la distanciation physique n’est pas possible, surtout dans les lieux publics intérieurs tels que les écoles. Le port du masque non médical ne protège pas la personne qui porte le masque, mais il peut aider à protéger les personnes qui sont autour d’elle.

Les gens projettent des gouttelettes respiratoires lorsqu’ils éternuent, toussent, crachent, respirent bruyamment, chantent ou parlent. La COVID-19 se transmet principalement par contact étroit (dans un rayon de deux mètres ou six pieds) avec les gouttelettes respiratoires d’une personne infectée. Les gens peuvent aussi attraper la COVID-19 en touchant une surface qui a été contaminée par le virus et touchant ensuite leur bouche, leurs yeux ou leur nez. À l’école ou dans l’autobus scolaire, lorsqu’une personne porte adéquatement le masque, elle peut réduire la possibilité que ses gouttelettes respiratoires se propagent aux autres personnes ou se déposent sur des surfaces.

Y a-t-il des restrictions avec les masques non médicaux?

Les faits appuyant le port du masque non médical dans la communauté continuent à évoluer. Actuellement, le port du masque non médical dans des endroits où la distanciation physique n’est pas systématiquement respectée est une mesure raisonnable qui peut aider à prévenir la propagation de la COVID-19. Il est important de se rappeler que le port du masque non médical n’est pas suffisant en soi pour arrêter la propagation de la COVID-19. Pour que le port du masque soit efficace, il doit être combiné avec l’observation des bonnes précautions sanitaires de base. Cela veut dire rester à la maison lorsqu’on est malade, procéder régulièrement et adéquatement au lavage des mains, se couvrir la bouche et le nez au moment de tousser ou d’éternuer, et respecter la distanciation physique lorsque vous êtes avec des personnes qui ne font pas partie de votre ménage.

Les masques non médicaux ne sont pas comme l’équipement de protection individuelle utilisé en soins de santé. L’équipement de protection individuelle, tel que les masques et les respiratoires médicaux, doit être conforme aux normes et aux règles avant d’être utilisé. Les masques non médicaux peuvent ne pas protéger contre les germes à cause du matériau utilisé pour leur fabrication ou parce qu’ils ne s’ajustent pas bien au visage. Ils peuvent également s’abimer ou leur tissu peut se déchirer au fil du temps ou à cause du lavage, ce qui réduira son efficacité.

Qui devrait porter un masque non médical?

Actuellement, le port de masque non médical est exigé dans les écoles pour les élèves de la 4e à la 12e année, ainsi que pour le personnel et les visiteurs lorsque la distanciation physique de deux mètres n’est pas possible ou ne peut pas être systématiquement respectée. Les parents, les tuteurs ou les gardiens d’enfants choisiront si les élèves de la e année et moins porteront le masque à l’école. Cependant, dans les classes à niveaux multiples, telles que les classes à niveaux multiples de 3e et 4e années, tous les élèves de la classe devraient porter le masque lorsque Ia distanciation physique de deux mètres n’est pas possible, pour la protection des autres élèves et du personnel en salle de classe.

Le masque est exigé dans les autobus scolaires pour les chauffeurs, les élèves et tout autre passager. Il y a, toutefois, des élèves qui se sont vus accordés une exception au port du masque tel que décrit dans le document intitulé Lignes directrices supplémentaires sur les limitations relatives au port du masque et les mesures d’adaptation scolaire. Voir ci-dessous pour plus amples renseignements sur les exceptions au port du masque.

Il est important que les enfants comprennent que personne ne devrait être traitée différemment parce qu’elle porte ou ne porte pas un masque.

Qui ne devrait pas porter un masque?

Les élèves qui ne peuvent pas porter un masque de manière adéquate, telle qu’il est décrit plus haut, ne devraient pas en porter. Cependant, ceci peut dépendre de la situation et de la durée du port du masque. Par exemple, un enfant peut être capable de porter le masque de manière adéquate pendant un trajet de cinq minutes en autobus scolaire, mais pas pendant un trajet de deux heures ou pendant toute la matinée en classe. Comme n’importe quelle routine, la pratique sur l’utilisation appropriée d’un masque non médical à la maison en augmentant lentement la durée du port du masque permettra aux enfants d’être plus à l’aise avec le masque et fera en sorte qu’ils soient plus susceptibles de suivre les conseils sur le port approprié de masque.

Les masques non médicaux ne devraient pas être portés par des personnes qui :

  • ne sont pas en mesure d’enlever le masque sans assistance (p. ex., en raison d’âge, de capacité ou d’état de développement);
  • ont des difficultés de respiration;
  • sont âgés de moins de deux ans.

En général, la plupart des personnes ayant des problèmes médicaux sous-jacents peuvent porter un masque de façon sécuritaire. Il n’y a aucune preuve que le port du masque aggravera un problème médical sous-jacent.

Si un parent, un tuteur ou un gardien s’inquiète de la capacité de son enfant de porter un masque de façon sécuritaire, il devrait consulter le document intitulé Lignes directrices supplémentaires sur les limitations relatives au port du masque et les mesures d’adaptation scolaire pour obtenir des renseignements sur les circonstances exceptionnelles précises concernant l’exception au port du masque et comment faire une demande pour se voir accorder une telle exception.

Les élèves qui se sont vus accordés une exception au port du masque obligatoire peuvent s’asseoir sur le même banc d’autobus qu’un membre de leur ménage. Ils ne devraient être assis avec aucun autre passager de leur classe ou de leur cohorte qui n’est pas membre de leur ménage.

Dans le cas des cohortes (où les élèves assis à un pupitre ou à une table doivent être à un minimum d’un mètre des autres), si un élève s’est vu accordé une exception au port du masque obligatoire, les recommandations pour les élèves de cette classe demeurent inchangées. Il n’y a nul besoin de changer la cohorte ou les places assignées dans la classe.

Dans le cas des personnes qui se sont vues accordées des exceptions au port du masque obligatoire, il est important que ces personnes continuent d’appliquer tous les principes fondamentaux de santé publique, y compris de demeurer à la maison si elles sont malades, de se laver les mains souvent avec de l’eau et du savon ou du désinfectant à base d’alcool, de se couvrir la bouche et le nez au moment de tousser, et de pratiquer l’éloignement physique.

Qu’est-ce que les parents, les tuteurs ou les gardiens devraient apprendre à leurs enfants concernant le port du masque?

Lorsque les masques ne sont pas adéquatement portés, ils ne vont pas prévenir la propagation de la COVID-19 aux autres personnes et peuvent aussi exposer la personne qui les porte à un grand risque d’infection. C’est la raison pour laquelle les parents, les tuteurs ou les gardiens devraient s’exercer au port adéquat du masque à la maison avec leurs enfants et apprendre ce qui suit à leurs enfants :

  • Ne touchez pas à votre masque ou votre visage lorsque vous portez le masque.
  • Observez la bonne hygiène des mains lorsque vous portez le masque.
    • Lavez-vous les mains ou utilisez le désinfectant à base d’alcool immédiatement avant de porter le masque et immédiatement après l’avoir enlevé.
    • Lavez-vous les mains ou utilisez le désinfectant à base d’alcool immédiatement après avoir touché ou ajusté votre masque.
  • Ne partagez pas votre masque avec d’autres personnes.
  • Ne laissez pas votre masque pendre sur votre oreille et ne le tirez pas sous votre nez ou bouche au point où il ne couvre que votre menton.
  • Changez votre masque aussitôt qu’il devient humide ou souillé.
  • Pour enlever le masque de manière sécuritaire, enlevez-le de l’arrière en ôtant les lanières pour oreilles. Ne touchez pas le devant du masque. Remarque : Les masques qui ont des lanières d’oreilles au lieu des cordes ou attaches devraient être utilisés pour les élèves, surtout pour les plus jeunes élèves, étant donné que les cordes et les attaches peuvent présenter des risques d’étouffement.
  • Immédiatement après avoir enlevé le masque, jetez-le (si c’est un masque jetable) ou mettez-le directement dans la machine à laver ou dans un contenant ou sac approprié et ensuite dans la machine à laver (si c’est un masque réutilisable). Lavez-vous les mains ou utilisez un désinfectant à base d’alcool immédiatement après avoir enlevé le masque.
  • Les masques réutilisables doivent être lavés après chaque utilisation dans la machine à laver au cycle chaud et puis séchés complètement.

Pour que le masque des enfants soit efficace, les parents, les tuteurs ou les gardiens doivent s’assurer que le masque s’ajuste bien et couvre le nez, la bouche et le menton de l’enfant sans laisser des espaces. Le masque peut devenir contaminé par des gouttelettes qui sont dans l’air ou lorsque la personne qui le porte le touche avec ses mains. C’est pour cette raison qu’il est très important d’éviter de toucher le visage lorsqu’on porte le masque et d’observer la bonne hygiène des mains avant de mettre le masque, après avoir enlevé le masque et après avoir touché le masque. Il est important pour les parents, les tuteurs ou les gardiens d’enfants de s’assurer que le masque de leur enfant lui va bien et ne nécessite pas des ajustements répétitifs.

Consultez le site Web de Santé Canada pour en savoir plus sur comment bien porter un masque.

L’Agence de la santé publique du Canada fournit une affiche et les lignes directrices sur l’utilisation sûre d’un masque non médical ou d’un couvre-visage.

Pour obtenir des renseignements sur comment parler aux enfants au sujet du port du masque, consultez le site Web de la Société canadienne de pédiatrie.

Pour obtenir d’autres renseignements sur le port du masque à l’école, consultez les Lignes directrices supplémentaires sur les limitations relatives au port du masque et les mesures d’adaptation scolaire.

Quel type de masque non médical les élèves devraient-ils porter?

Des masques non médicaux devraient faire partie de la liste de fournitures scolaires pour les élèves et le personnel scolaire. Pour que le masque soit efficace, les parents, les tuteurs ou les gardiens doivent faire attention au matériau utilisé. Tous les masques ne sont pas pareils. Les masques faits maison doivent être constitués d’au moins deux couches, utiliser du tissu à mailles serrées (p. ex., coton ou lin), et doivent se tenir fermement en place sans ouvertures. Les masques avec des lanières pour oreilles sont faciles à mettre et à enlever, et sont recommandés pour les plus jeunes élèves puisque les attaches et les cordes pourraient présenter un risque d’étouffement.

Également, les masques non médicaux réutilisables ne devraient pas avoir de trous ou de valves qui sont exposés à l’air. Les trous ou les valves permettent aux gouttelettes respiratoires à s’échapper du masque non médical et diminuent la capacité du masque d’éviter la propagation de la COVID-19. Il est important que les parents, les tuteurs et les gardiens s’assurent que le masque de leur enfant est confortable et qu’il ne doit pas être ajusté fréquemment.

Il n’est pas recommandé qu’un masque ait un cordon autour du cou ou des lanières pour oreilles pour faire en sorte que l’enfant ne le perde ou ne l’égare pas, puisqu’un masque accroché au cou contamine, et encourage le porteur à le toucher, à l’ajuster ou à le déplacer inutilement. Les élèves devraient plutôt utiliser un sac ou un contenant propre clairement étiqueté pour ranger leur masque réutilisable lorsqu’ils ont besoin de l’enlever (p. ex., pendant la pause du dîner). Dès qu’un masque réutilisable a été enlevé, il devrait être lavé avant d’être porté à nouveau. Veuillez consulter la section suivante pour plus de précisions.

Pour les élèves ayant une déficience auditive qui ont besoin de voir la bouche de la personne qui communique, il y a également d’autres masques non médicaux avec des devants transparents.

Veuillez suivre les directives qui se trouvent sur les masques non médicaux en vente au magasin sur le nombre de fois que ces masques peuvent être réutilisés. N’oubliez pas de bien laver et de sécher le masque non médical après chaque utilisation. Il ne faut pas réutiliser un masque non médical fait maison si vous remarquez un défaut au tissu, tel qu’un trou ou une déchirure.

Les personnes qui souhaitent porter un écran facial doivent le faire en combinaison avec un masque. Un écran facial ne remplace pas un masque non médical. Les foulards tubulaires, cache-cou ou cache-col ne sont pas recommandés au lieu du masque, car ils ne sont pas conçus pour servir de masques non médicaux, et on ignore leur efficacité en ce moment.

Les élèves devraient-ils porter le même masque toute la journée?

Il est important de ne pas oublier que les masques peuvent être contaminés lorsqu’on les touche avec nos mains et que l’efficacité est réduite lorsqu’ils deviennent humides ou souillés. Il est donc conseillé que les enfants enlèvent leur masque à la pause du midi, avant le dîner (ou au besoin), et qu’ils le rangent dans un contenant ou un sac clairement étiqueté pour le nettoyage plus tard.

Dans le cas d’un masque jetable qui est humide ou souillé, il devrait être mis directement à la poubelle. Il est important de suivre tous les conseils concernant la façon de bien enlever le masque, y compris le nettoyage des mains avant et après avoir touché le masque. Par la suite, les enfants devraient retirer un masque propre et inutilisé d’un contenant ou d’un sac clairement étiqueté pour porter pour le reste de la journée.

Les parents, les tuteurs ou les gardiens devraient laver les masques non médicaux dans le cycle chaud de la machine à laver, bien les sécher et les ranger dans un sac ou un contenant propre. Les masques jetables, y compris les masques médicaux, peuvent être mis dans la poubelle une fois qu’ils ont été utilisés. Il est important de se nettoyer les mains avec du savon ou d’utiliser du désinfectant à base d’alcool immédiatement avant et après avoir enlevé le masque.

Les écoles auront des masques disponibles pour ceux qui n’ont pas de masque ou pour ceux qui ont oublié d’apporter un masque à l’école.

Les masques sont-ils obligatoires pendant la pause du dîner?

Pendant le dîner, les élèves peuvent retirer leur masque pour manger et boire. Ils doivent conserver une distance physique d’au moins deux mètres les uns des autres, mais un minimum d’un mètre est requis s’ils sont au sein de leur cohorte respective. Tous les élèves doivent demeurer assis lorsque les masques sont retirés.

Les masques sont-ils obligatoires à l’extérieur?

Le port du masque à l’extérieur dépend de la situation et de l’activité (p. ex., récréation, sports de terrain, gymnase extérieur).

De façon générale, si les enfants courent et jouent pendant la récréation ou la classe d’éducation physique et sont à deux mètres des autres, sauf pour les échanges brefs, ils peuvent retirer leur masque et le ranger comme il se doit.

Les masques sont-ils obligatoires pendant les classes d’activité physique à l’intérieur et pendant la participation aux sports à l’intérieur?

Lorsqu’un élève participe à une activité sportive ou physique dans un environnement public à l’intérieur, ce dernier peut temporairement retirer son masque. Dans la mesure du possible, la distanciation physique doit être respectée.

Un outil d’évaluation et d’atténuation des risques par rapport aux activités récréatives.

Les protocoles en matière de retour au jeu pour les différents sports sont énoncés sur le site Web de la Manitoba High Schools Athletic Association (en anglais seulement).

Quelles sont les exigences relatives aux moments sans masque à l’école?

Les écoles sont encouragées à chercher des possibilités pour que les élèves passent du temps sans masque. Ceci peut avoir lieu dans certaines zones de la classe qui permettent une plus grande distance entre les élèves ou pendant les pauses à l’extérieur, avec supervision de l’éloignement physique. Si les élèves sont assis, il est raisonnable d’avoir des pauses sans masque. Les enseignants détermineront si ces pauses sont convenables et doivent continuer de rappeler aux élèves de porter leur masque quand il le faut (p. ex., lorsqu’ils marchent dans la salle de classe ou dans les couloirs, ou lorsqu’ils vont aux toilettes). Les élèves doivent porter un masque en tout temps lorsque les écoles sont dans le niveau de réponse Restreint (orange) ou Critique (rouge) et qu’ils ne peuvent pas demeurer à deux mètres des autres.

Retour au haut de la page