Soin des aînés et des gardiens du savoir autochtones lors du retour à l’école

Version imprimable ( 187 Ko)

Les aînés et les gardiens du savoir autochtones jouent un rôle essentiel en aidant les écoles du Manitoba à intégrer les visions du monde autochtones qui contribuent à la réussite scolaire, au bien-être holistique et au sentiment d’appartenance continu des élèves et du personnel scolaire. Les écoles peuvent prendre les mesures ci-dessous pour veiller à l’inclusion sécuritaire des membres de notre population la plus vulnérable lors du retour à l’école.

  • Les écoles devraient rappeler à toutes les personnes qui ont l’intention de se rendre dans un établissement scolaire de rester chez elles si elles sont malades ou présentent des symptômes de rhume, de grippe ou de COVID-19, conformément aux lignes directrices de la santé publique du Manitoba.
  • Les écoles devraient désigner un représentant pour communiquer avec les aînés ou les gardiens du savoir autochtones et déterminer la façon dont ils aimeraient procéder cette année étant donné la pandémie. Par exemple, se sentent-ils plus à l’aise d’utiliser les possibilités d’apprentissage virtuel à l’extérieur de l’école ou de poursuivre les pratiques d’apprentissage en classe?
  • Lorsqu’on offre du tabac et des cadeaux, il convient de pratiquer l’éloignement physique. Si possible, le tabac devrait être remis avant l’enseignement. Cette tradition importante devrait être maintenue lors des enseignements virtuels. Pour conserver une distance physique adéquate, on peut placer le tabac sur une surface à proximité pour que l’aîné ou le gardien du savoir autochtone le prenne après avoir reçu l’offrande. Les cadeaux devraient être remis à la fin de l’enseignement.
  • Les responsables de programme autochtones devraient communiquer directement avec les aînés ou les gardiens du savoir autochtones pour appuyer la transmission en ligne du savoir ou des enseignements traditionnels. Cela comprend l’utilisation de tutoriels et de la technologie pour passer d’une plateforme virtuelle à une autre. Songez à enregistrer les réunions et les enseignements virtuels pour soutenir l’apprentissage en classe.
  • Si les aînés et les gardiens du savoir autochtones préfèrent l’apprentissage en classe, il faudrait fournir des masques jetables ou réutilisables chaque jour au moment d’entrer dans le bâtiment, conformément aux directives de santé publique du Manitoba. Le port du masque devrait être obligatoire pour tous les élèves de la 4e à la 12e année et tous les membres du personnel quand il est impossible de maintenir une distance physique de deux mètres.
  • Une bouteille portable de désinfectant pour les mains et des gants devraient être mis à la disposition de l’aîné ou du gardien du savoir autochtone. Cette mesure est nécessaire dans le cas d’allergies ou de sensibilité de la peau. Il faudrait désigner une personne pour nettoyer les espaces de travail à la fin de chaque journée.
  • Prévoyez utiliser des lieux de rencontre plus grands ou tenir des classes à l’extérieur si cela est confortable et quand le temps le permet. Réduisez au minimum les grands rassemblements d’élèves. Les étreintes et les poignées de main sont déconseillées pour l’instant.