Un avenir à découvrir


Nouvelles stratégies en vue d'améliorer l'accès et les inscriptions au niveau postsecondaire

Si le coût des études postsecondaires figure parmi les obstacles qui empêchent plusieurs jeunes Canadiens et Canadiennes d'acquérir une telle formation, il ne faut pas oublier que le manque d'information et de soutien familial les empêchent aussi de réaliser leur plein potentiel.

C'est dans cet esprit qu'environ 1 000 étudiants de 21 écoles secondaires du Manitoba participent à un nouveau projet pilote pour les aider à identifier des programmes d'études postsecondaires qui correspondent à leurs talents et à leurs champs d'intérêt.

Un avenir à découvrir (UAD), une initiative du gouvernement du Manitoba et de la Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire, est un projet pilote pédagogique innovateur qui compte deux objectifs principaux et complémentaires : en classe, Un avenir à découvrir se déroule selon une série d'activités qui aident les étudiants à comprendre non seulement la gamme des choix professionnels et postsecondaires qui s'offrent à eux, mais également comment prendre une décision importante sur leur avenir. Dans les coulisses, des chercheurs examinent si le projet pilote encourage les étudiants à poursuivre des études postsecondaires.

« UAD reconnaît que la planification de carrière est une compétence cruciale, affirme Larry Gagné, l'un des animateurs du projet pilote et spécialiste en planification de carrière avec 33 ans d'expérience en orientation professionnelle et en enseignement. Cela aide les étudiants à cerner ce qui les motive et les emballe, et ce qui les motivera à long terme. »


Un appui là où ça compte le plus

Un avenir à découvrir examine les défis auxquels les jeunes doivent faire face dans la poursuite de leurs études postsecondaires, et offre un appui supplémentaire aux étudiants de famille à faible revenu et à ceux dont les parents n'auraient jamais pu continuer leurs études après le niveau secondaire.

« Le cœur d'UAD est un programme enrichi de perfectionnement professionnel conçu pour surmonter les barrières du manque de connaissances des études postsecondaires », explique Connie Korchak, coordinatrice du projet pilote pour le ministère de l'Éducation, de la Citoyenneté et la Jeunesse du Manitoba.


Résultats prometteurs

Bien que le rapport d'évaluation définitif soit encore très loin, Mme Korchak pense que le projet pilote offrira des indications claires sur la meilleure manière d'investir en éducation afin d'en garantir les meilleurs effets possible.

« À mes yeux, ce projet pilote vise à aider les étudiants à développer les compétences dont ils ont besoin pour poursuivre des études postsecondaires, affirme Korchak. Il y a deux avantages à agir ainsi : tout d'abord, en permettant aux étudiants de faire leurs propres choix, on augmente les chances qu'ils planifient bien et qu'ils atteignent leurs objectifs. Cette prise en charge des étudiants par eux-mêmes rejaillit ensuite sur notre système d'éducation, notre province et notre société. »