Lac Winnipeg

Grandes idées

Les grandes idées sont les éléments que nous voulons le plus que nos élèves comprennent. Ce sont les concepts, les compétences et les processus qui sont au cœur du programme d'études et à partir desquels les objectifs et le contenu du thème à l'étude sont ciblés. Ces idées englobent plus que de simples faits distincts et peuvent être transférées à d'autres contextes. Les grandes idées font référence aux « connaissances importantes que nous voulons que nos élèves approfondissent et qu'ils retiennent après avoir oublié bon nombre de détails » (Wiggins et McTighe). Le choix des grandes idées pour le présent document correspond aux critères élaborés par Wiggins et McTighe pour choisir les idées et les processus à enseigner en vue d'une compréhension approfondie, c.-à-d. qu'ils représentent une « grande idée » qui possède une valeur durable à l'extérieur de la salle de classe, qui se situe au cœur des sciences et de l'éducation au développement durable, qui exige une exploration approfondie et qui a le potentiel d'engager les élèves.

Dans le cas du présent document, les grandes idées sont inspirées par l'affiche Déclaration pour un avenir viable et représentent non seulement des connaissances liées à la durabilité, mais aussi des compétences liées à la prise de décisions et à des attitudes en matière de responsabilités sociales et environnementales. Explorées dans le cadre d'une investigation portant sur le lac Winnipeg et la gestion des ressources hydriques, ces grandes idées permettent aux enseignants d'atteindre les résultats d'apprentissage du cours de sciences de la nature de la 8e année dans un contexte significatif.


Grande idée n° 1
Interdépendance des systèmes qui maintiennent la vie sur Terre

Les élèves acquièrent des connaissances sur l'interdépendance des systèmes qui maintiennent la vie sur Terre et sur les implications des interactions entre ces systèmes sur leur viabilité.


Affiche (Document en format PDF 1,37 Mo)
Nous partageons, toutes et tous,
la planète Terre et ses ressources.
Nous dépendons, toutes et tous,
de la Terre pour notre survie.

La Terre est un système dans lequel tous les éléments sont interdépendants. Tous les organismes vivants vivent sur la Terre, qui possède une quantité limitée d'espace et de ressources. Notre planète affiche certaines caractéristiques uniques qui la rendent habitable pour la vie telle qu'on la connaît et aucune autre planète (à notre connaissance) ne possède des caractéristiques semblables. La présence d'eau sous forme liquide est une de ces caractéristiques. Elle est étudiée dans le contexte des questions relatives au lac Winnipeg, qui se rattachent bien au regroupement sur les systèmes hydrographiques du cours de sciences de la nature de la 8e année. Tous les organismes vivants dépendent des ressources de la Terre pour survivre et l'eau est une de ces ressources. Le contexte du lac Winnipeg accroît la pertinence de l'étude des systèmes hydrographiques pour les élèves et il peut les aider à comprendre comment tout ce qui nous entoure est interdépendant. L'eau fournit un habitat à bon nombre d'organismes vivants, y compris les humains. Elle est également une source d'eau potable et d'aliments pour bon nombre d'organismes. Afin d'apprécier les impacts des problèmes liés au lac Winnipeg, les élèves doivent comprendre les interactions entre les organismes qui vivent dans le lac et autour de celui-ci.

Afin de comprendre comment l'activité humaine peut avoir un effet sur la qualité de l'eau du lac Winnipeg, il est nécessaire de connaître certains concepts scientifiques (p. ex., bassins hydrographiques 8-4-07). Dans un bassin hydrographique, toute l'eau s'écoule vers le même endroit. Par conséquent, si on veut protéger l'eau, il est important de comprendre d'où elle vient et où elle se dirige. Il est également possible d'explorer le cycle mondial de l'eau afin de mieux comprendre l'eau comme une ressource planétaire (8-4-06) ou d'examiner les questions qui entourent l'évacuation des eaux usées (8-4-16, 8-4-17, 8-4-18). Pour protéger nos ressources hydriques, il est important de connaître les substances que les êtres humains versent dans l'eau et leurs incidences sur la qualité de l'eau. Le contexte du lac Winnipeg donne également aux élèves la possibilité de comprendre les répercussions des événements et des processus naturels, tels que les inondations et l'érosion (8-4-08, 8-4-09, 8-4-11, 8-4-12, 8-4-13).

(Voir les RAS du regroupement Les systèmes hydrographiques pour le cours de sciences de la nature de la 8e année.)

Retour au haut de la page


Grande idée n° 2
Contribuer à un avenir plus durable

Les élèves se sensibilisent aux conséquences des activités humaines pour l'environnement, acquièrent un sens des responsabilités et sont prêts à agir afin de contribuer à un avenir plus viable.

  • Je reconnais que mes actions (ou mes inactions) ont des impacts sur autrui, immédiats et à long terme.
  • J'ai le pouvoir et la responsabilité d'agir.
  • Je m'engage à remettre en question la façon dont on fait les choses et à collaborer avec les autres pour chercher des solutions.
  • Je m'engage à vivre ma vie d'une façon qui contribue à la construction d'un monde plus solidaire et à un avenir plus prometteur pour la Terre.

Cette grande idée est une extension des connaissances scientifiques des élèves au sujet des interrelations entre les organismes et leur environnement. Les élèves doivent comprendre que les interrelations et l'interdépendance des organismes vivants font en sorte que les activités humaines (ou même l'absence d'activité) peuvent avoir des incidences sur la santé de la planète, parce que les êtres humains font partie du système environnemental. Les élèves doivent comprendre aussi que la société est responsable à la fois de protéger l'environnement et de réagir aux problèmes environnementaux. Ils doivent devenir sensibles à leur responsabilité personnelle d'agir et se rendre compte que leurs actions peuvent avoir des incidences positives sur leur environnement. En participant à une investigation dans un contexte local, les élèves peuvent mieux comprendre les répercussions des activités humaines sur l'environnement, ainsi que les mesures qu'ils peuvent adopter pour minimiser de telles incidences. Pour connaître les résultats d'apprentissage connexes, il faut consulter les RAS 8-0-8g, 8-0-9e et 8-0-9f.

Retour au haut de la page


Grande idée n° 3
Processus d'investigation scientifique

Les élèves mettent en œuvre des processus d'investigation scientifique pour examiner des questions liées au développement durable.

Afin de développer une culture scientifique, les élèves doivent participer à la recherche de réponses à leurs questions, à la résolution de problème et à la prise de décisions. Bien que les attitudes et les compétences nécessaires pour de telles activités ne soient pas réservées aux sciences, elles jouent un rôle important dans l'acquisition de connaissances scientifiques et dans l'application de la science et de la technologie à de nouvelles situations. Elles sont également fondamentales pour étudier les questions liées au développement durable et pour choisir les actions qui peuvent contribuer à un avenir viable. L'examen d'un problème local offre aux élèves un contexte réel pour une investigation et les aide à comprendre la pertinence des processus qu'ils utilisent, qui sont souvent présentés de façon décontextualisée. L'étude de problèmes authentiques peut également aider les élèves à comprendre que ces problèmes sont souvent complexes et peuvent être examinés en adoptant divers points de vue.

Selon les expériences d'apprentissage offertes, les élèves appliquent des habiletés appropriées d'investigation scientifique, telles que le questionnement, l'observation, la déduction, la prédiction, la mesure, l'élaboration d'hypothèses, la classification, la planification, la collecte, l'analyse et l'interprétation des données. Ils acquièrent aussi un état d'esprit scientifique, qui comprend des éléments tels que la curiosité, le scepticisme et la créativité. Au cœur de cet état se trouvent des habiletés de pensée critique, qui sont particulièrement importantes à notre époque de surabondance d'information. Les élèves doivent apprendre à passer l'information au crible et non seulement à l'accepter passivement.

On peut trouver une description détaillée des habiletés et des attitudes visées dans le regroupement 0 du programme d'études des sciences de la nature de la 8e année.

Retour au haut de la page