Diversité et équité en éducation


Anglais langue additionnelle (ALA)


Plan d'action 2005-2008 pour l'enseignement d'English as a Second Language

Vers la fin de 2001, le ministère de l'Éducation, de la Citoyenneté et de la Jeunesse avait entrepris un examen formel de la programmation d'ESL dans le cadre du Programme d'action en éducation du Manitoba favorisant la réussite chez les élèves de la maternelle au secondaire 4. Le but principal de cette initiative était de trouver des moyens de renforcer la programmation d'ESL dans les écoles du Manitoba.

Un certain nombre d'initiatives de recherche et de consultations ont suivi et ont abouti à la production du Rapport sur l'examen de la programmation d'English as a Second Language : Renouveau de la programmation d'ESL de la maternelle au secondaire 4 au Manitoba (décembre 2003). Ce rapport a donné lieu à onze recommandations qui ont été discutées dans une deuxième série de consultations menées avec des écoles, des organismes partenaires et des associations communautaires. Les réponses de tous les intervenants ont été unanimement positives et favorables à l'égard de ces recommandations. Tous les participants étaient bien au courant de la diversité sans cesse croissante des origines des Manitobains et de la nécessité d'améliorer notre capacité de composer avec des apprenants qui proviennent des milieux linguistiques différents à un moment où l'immigration augmente et joue un rôle important dans notre développement économique et social. Pour en savoir plus et obtenir des documents connexes, lisez la partie Contexte : Examen de la programmation d'ESL de la maternelle au secondaire 4.

En mai 2005, le ministre a rendu public le document intitulé  Plan d'action 2005-2008 pour l'enseignement d'English as a Second Language (Document en format PDF 94 Ko) , qui donnait des précisions concernant la mise en œuvre des recommandations consignées dans le Rapport sur l'examen de la programmation d'English as a Second Language : Renouveau de la programmation d'ESL de la maternelle au secondaire 4 au Manitoba (décembre 2003). Des renseignements réguliers sur l'état d'avancement de la mise en œuvre du Plan d'action pour l'enseignement d'ESL de la maternelle au secondaire 4 suivront.

Quelques points saillants du progrès réalisé à ce jour :

  • L'aide offerte à la programmation d'ESL à travers le Programme de subventions aux élèves inscrits à un programme English as a Second Language a augmenté, passant de 660 $ par élève octroyé quand l'examen de la programmation d'ESL fut lancé à 750 $ pour l'année scolaire 2005-2006. Tel qu'il a été recommandé, des améliorations additionnelles et une restructuration de l'appui à l'ESL sont prévues pour les deux années à venir.
  • Création d'une équipe qui va produire un document d'appui du programme d'ESL du Manitoba et des lignes directrices provinciales concernant l'accueil initial, l'évaluation et le suivi des apprenants d'ESL. Le Manitoba s'inspirera des pratiques canadiennes, américaines, australiennes et du Royaume-Uni en la matière.
  • Mise à l'essai d'un cours d'ESL du secondaire au courant de l'année scolaire 2005-2006. Les lettres invitant les écoles à procéder à la mise à l'essai d'un cours furent envoyées en avril 2005.
  • Élèves adolescents et jeunes adultes réfugiés dont la scolarité a été perturbée par la guerre ou interrompue : Un projet de recherche fut lancé en avril 2004. Ce projet s'intéressait aux élèves adolescents et jeunes adultes réfugiés dont la scolarité a été perturbée par la guerre ou interrompue. Ce projet de recherche permettra au ministère et aux écoles de rassembler de l'information sur la vie de ces enfants dans nos écoles et les efforts de programmation actuels ainsi que d'explorer de nouvelles stratégies qui pourraient permettre de mieux satisfaire les besoins de ces apprenants particulièrement vulnérables.
  • À partir de l'année scolaire 2005-2006, le ministère de l'Éducation, de la Citoyenneté et de la Jeunesse et celui du Travail et de l'Immigration travailleront ensemble pour l'adoption d'un nouveau terme, English as an Additional Language (EAL) (anglais langue additionnelle) pour désigner la programmation pour l'enseignement de la langue anglaise aux apprenants provenant de différents milieux linguistiques au programme pour les élèves de la maternelle au secondaire 4 et au programme des adultes.
Contexte : Examen de la programmation d'ESL de la maternelle au secondaire 4

L'une des priorités du ministère de l'Éducation, de la Citoyenneté et de la Jeunesse et des écoles du Manitoba est d'améliorer les possibilités de tous les apprenants à connaître la réussite scolaire. Pour y parvenir, nous devons tenir compte des diversités linguistiques et culturelles des apprenants dans nos écoles. Les apprenants d'English as Second Language (ESL) représentent une partie importante de la diversité de nos écoles. Plus de 453 écoles publiques et à peu près un tiers des écoles indépendantes du Manitoba ont signalé avoir eu des apprenants d'ESL dans leurs effectifs ces trois dernières années scolaires.

En 2001-2002, le ministère de l'Éducation, de la Citoyenneté et de la Jeunesse du Manitoba avait lancé un examen de la programmation d'ESL dans le cadre de la mise en œuvre des priorités consignées dans le Programme d'action 2002-2006 en éducation du Manitoba favorisant la réussite chez les élèves de la maternelle au secondaire 4. L'intention était de se concentrer sur les besoins de divers apprenants et d'intensifier les efforts destinés à réduire les disparités dans le secteur éducatif. Le but premier était de trouver des moyens de renforcer la programmation d'ESL dans les écoles du Manitoba.

Une équipe comprenant des représentants du ministère de l'Éducation, de la Citoyenneté et de la Jeunesse, du ministère de l'Enseignement postsecondaire et de la Formation professionnelle et du ministère du Travail et de l'Immigration entreprit l'Examen de la programmation d'ESL. Cet examen devait se faire en trois phases distinctes.

  • La première phase, à savoir le sondage auprès des intervenants, s'est faite en 2001-2002. Un résumé des résultats de ce sondage se trouve dans le document Program Review 2002: Phase I – Survey.
  • La deuxième phase comprenait des séances de consultation qui ont eu lieu de mars 2001 à novembre 2002 avec une possibilité donnée aux participants qui le voulaient de soumettre des documents écrits. Cette phase avait permis de faire une revue de la littérature concernant l'ESL, les politiques, les pratiques et les initiatives de l'ESL en cours ailleurs au Canada, en Australie, aux États-Unis et au Royaume-Uni. À partir des consultations, des recherches et du sondage faits, l'équipe chargée de l'examen de la programmation a produit un rapport et des recommandations pour le renforcement de l'ESL dans les écoles du Manitoba.
  • La troisième phase avait démarré avec la sortie du Rapport sur l'examen de la programmation d'English as a Second Language : Renouveau de la programmation d'ESL de la maternelle au secondaire 4 au Manitoba (décembre 2003). Une lettre ( Document en format PDF 19 Ko) décrivant l'étape suivante et un sommaire du rapport furent envoyés à toutes les écoles en décembre 2003. Le rapport résumait les principales conclusions et énonçait onze recommandations pour améliorer l'accès et la qualité de la programmation d'ESL au Manitoba. De janvier à septembre 2004, le ministère de l'Éducation, de la Citoyenneté et de la Jeunesse du Manitoba consulta les écoles, ses organismes partenaires en éducation et les associations communautaires pour discuter du rapport et des conclusions et recommandations faites par l'équipe chargée de l'examen de la programmation d'ESL. Les résultats de cette consultation devaient permettre au ministère d'élaborer un plan de mise en œuvre qui devait être présenté aux intervenants et aux parents au cours de l'année scolaire 2004-2005.